Sélectionner une page

Zadkine et l’esprit d’universalité

La contribution de Zadkine à la sculpture moderne couvre une période de plus d’un demi-siècle.
Son œuvre représente l’un des temps forts de l’art contemporain en incarnant son esprit d’indépendance, l’aventure et son agitation féconde.

Elle se caractérise surtout par la tension nerveuse portée à son paroxysme, sa grande audace, son caractère poignant et son style monumental.

Comme Elie Faure aurait pu le souligner, le rationnel, le rêve et la sensualité coexistent dans l’art de Zadkine.

Zadkine a révisé toutes les valeurs plastiques du passé.

Son attitude est révolutionnaire, dans le plus pur sens du terme.

Bien que ses créations traduisent un état de devenir perpétuel, son processus créatif n’est pas un jeu.

Son art est dramatique et envahi d’une spiritualité qui prête une nouvelle signification aux vieux mythes d’Orphée et du fils prodigue.

Zadkine, dont l’immense contribution officielle et poétique est indiscutable, l’attribue à un mode d’activité humaine, transcendant ainsi la notion de progrès.

En tant qu’artiste, il se tourne résolument vers l’avenir tout en assumant le fardeau de l’histoire.

Extrait de Zadkine et l’esprit d’universalité, Waldemar George, Ionel Jianou, 1964